Archives d’Auteur: Praticien confort

À propos de Praticien confort

C'est l'histoire d'une rencontre entre la douceur des mains et la puissance des yeux. Une invitation à libérer ces capteurs d'images par tout ce qui entre en jeu dans notre manière de voir, pour nous ouvrir et détendre notre regard sur le monde. Nous sommes en Drôme provençale, si vous venez de loin ou en famille nous pouvons mettre à votre disposition un gîte avec deux chambres, terrasse, piscine, jeux pour enfants. Restauration possible.

Yeux tendus ? Régénérez votre vue !

Par défaut

EnfantLoucheSi vous êtes pris dans un courant de vie où votre vue est sollicitée par les lumières artificielles, les travaux minutieux, les écrans, un rythme trépidant, pensez à préserver le potentiel de vos yeux !

Nous ne pouvons « poser » nos yeux, comme nous quittons nos lunettes… Ils suivent nos états physiques et d’esprit, sont de la couleur de nos humeurs, « reflets de l’âme ».

Si nous comprenons que l’ordinateur a besoin d’être déboggué, les applications réinitialisées, notre téléphone rechargé, nous savons que nos yeux ont besoin de ressources, d’énergie, pour fonctionner.

Cela ne veut pas dire conserver en permanence les doigts dans la prise ! Tout comme les batteries de nos appareils électriques, notre cerveau comme notre corps ont plutôt besoin de débrancher pour éviter la surchauffe…

Vous connaissez ces exercices bons pour les yeux : sunning*, cilling**, palming*** ?Je vous invite à y ajouter le « calming » 😉

Une pause de deux heures dans votre temps. Pour repartir bon pied, bon oeil.

(*ensoleillement à l’aube ou paupières fermées ; **le cillement ou clignement des yeux ; *** les mains posées devant les yeux pour les détendre avec chaleur dans l’obscurité)

La fleur prend l’énergie de vie de la terre, de l’air, de la lumière…

Image
La fleur prend l’énergie de vie de la terre, de l’air, de la lumière…

…Nous sommes très similaires !

fleurPetal

Par les yeux nous captons la lumière qui nous est nécessaire

« Nous recevons constamment l’énergie de la terre à travers nos pieds, l’air et la lumière. L’énergie est partout comme l’amour. Nous devons simplement nous ouvrir pour la recevoir ». (Ratu BAGUS – Bali)

En prenant soin de nos yeux, nous pouvons améliorer notre réceptivité aux énergies de vie nourricières.

Bon pied, bon œil !

Par défaut
source : appli Super-Julie

Source de l’image : Appli « Super-Julie » sur le corps humain

« Quand les yeux vont mieux, le corps va mieux » (Hypocrate)

« Tous les méridiens et tous les organes sont présents dans les yeux » (Liao Yi Lin)

« Si les yeux sont le miroir de l’âme, le regard en est l’interprète » (Cicéron)

Prendre soin de son regard, c’est s’inviter à retrouver du confort dans la vue, dans la vie, lever les voiles et voyager vers le vivant en nous-même.

Entrons en 2016 avec les yeux de l’aigle !

Par défaut

« L’aigle plane toujours haut vers le sommet, il voit l’ensemble du paysage. Il plane au dessus des prairies fleuries, il plane sur les crêtes enneigées. Il voit la totalité de la vie. Il est là pour vivre dans le Grand Esprit, aussi bien que dans le petit corps ; dans le monde spirituel et dans le monde terrestre ».

Un regard d'aigle

Avoir le regard de l’aigle

Avoir les yeux de l’aigle, c’est voir consciemment que nous sommes conditionnés par notre vécu, que nous sommes entravés par notre passé.

Avoir les yeux de l’aigle, c’est avoir la vigilance de se corriger et se purifier sans cesse.

Avoir les yeux de l’aigle, c’est voir avec les pieds, sachant où les poser et éviter le danger fatal…

Avoir les yeux de l’aigle, c’est avoir le courage de voir loin et haut, aller au delà de la futilité et voir l’Essentiel.

Avoir les yeux de l’aigle, c’est avoir l’audace de s’aventurer dans le tréfonds de notre être, vers les cimes de l’existence.

Avoir les yeux de l’aigle, c’est avoir l’humilité de nous confier à un champ de vision plus large et plus profond que nous-mêmes.

Avoir les yeux de l’aigle, c’est avoir des yeux qui voient le futur, sans oublier le présent ; c’est avoir des yeux qui voient le passé sans oublier le futur ; c’est avoir des yeux qui voient le présent sans oublier le présent…

Avoir les yeux de l’aigle, c’est avoir le cœur ouvert pour accepter à la fois la lumière et l’obscurité afin de les sublimer.

Avoir les yeux de l’aigle, c’est être éveillé à tout moment et en toute circonstance…

Avoir les yeux de l’aigle, c’est se vider et laisser pénétrer le Divin… C’est lâcher prise et se laisser emporter par le vent…

Avoir les yeux de l’aigle, c’est être libre, libre de nos choix, libre de notre joie…

Avoir les yeux de l’aigle, c’est aimer la vie et la mort, c’est Aimer… »

Liao Yi Lin