L’apport de la Kinésiologie

Le lien entre régulation visuelle et énergétique
La Kinésiologie est une approche globale de l’être,
– c’est à dire qu’elle englobe la structure, le psychisme et l’énergétique –
dans son environnement et avec son histoire personnelle.

Une séance se déroule après avoir déterminé une priorité.
Elle permet de « passer un cap ».

Les origines des techniques employées au cours d’une séance sont liées à la chiropraxie et l’ostéopathie (thérapies manuelles), à la médecine chinoise (utilisation des méridiens) jusqu’aux approches actuelles en neuro-intégration : EMDR (mouvements oculaires pour la libération des traumatismes), « touch for health » (la santé par le toucher), « brain gym » (ou kinésiologie éducative)…

Elles s’apparentent aux thérapies brèves de libération des stress et des comportements, habitudes, conditionnements, transmissions familiales… Il arrive qu’elles amènent à harmoniser le retentissement de la vie avant la naissance ou du transgénérationnel.

Si j’ai choisi de proposer un accompagnement en Kinésiologie pour le soutien des fonctions visuelles et cérébrales, les applications de cette pratique demeurent très nombreuses au quotidien :

  • stress et émotions,
  • coordination cerveau gauche/droit,
  • troubles dans l’apprentissage,
  • intégration sensorielle,
  • dépassement des peurs, phobies,
  • et plus généralement, la recherche du bien-être.

En outre, je parle de « soins du regard », parce que l’expérience de l’accompagnement en thérapie manuelle associée à la kinésiologie nous montre que la vision est bien plus qu’une question d’acuité visuelle. La pratique vous permettra de comprendre la relation entre les états psychiques et la vision. Ce qui rejoint les études et révélations de l’Institut français de kinésiologie appliquée quand elles font le lien entre nos capacités de régulation visuelle et énergétique.