Entrons en 2016 avec les yeux de l’aigle !

« L’aigle plane toujours haut vers le sommet, il voit l’ensemble du paysage. Il plane au dessus des prairies fleuries, il plane sur les crêtes enneigées. Il voit la totalité de la vie. Il est là pour vivre dans le Grand Esprit, aussi bien que dans le petit corps ; dans le monde spirituel et dans le monde terrestre ».

Un regard d'aigle
Avoir le regard de l’aigle

Avoir les yeux de l’aigle, c’est voir consciemment que nous sommes conditionnés par notre vécu, que nous sommes entravés par notre passé.

Avoir les yeux de l’aigle, c’est avoir la vigilance de se corriger et se purifier sans cesse.

Avoir les yeux de l’aigle, c’est voir avec les pieds, sachant où les poser et éviter le danger fatal…

Avoir les yeux de l’aigle, c’est avoir le courage de voir loin et haut, aller au delà de la futilité et voir l’Essentiel.

Avoir les yeux de l’aigle, c’est avoir l’audace de s’aventurer dans le tréfonds de notre être, vers les cimes de l’existence.

Avoir les yeux de l’aigle, c’est avoir l’humilité de nous confier à un champ de vision plus large et plus profond que nous-mêmes.

Avoir les yeux de l’aigle, c’est avoir des yeux qui voient le futur, sans oublier le présent ; c’est avoir des yeux qui voient le passé sans oublier le futur ; c’est avoir des yeux qui voient le présent sans oublier le présent…

Avoir les yeux de l’aigle, c’est avoir le cœur ouvert pour accepter à la fois la lumière et l’obscurité afin de les sublimer.

Avoir les yeux de l’aigle, c’est être éveillé à tout moment et en toute circonstance…

Avoir les yeux de l’aigle, c’est se vider et laisser pénétrer le Divin… C’est lâcher prise et se laisser emporter par le vent…

Avoir les yeux de l’aigle, c’est être libre, libre de nos choix, libre de notre joie…

Avoir les yeux de l’aigle, c’est aimer la vie et la mort, c’est Aimer… »

Liao Yi Lin